• Heureuse fin...

    Je vous avais donc raconté que j'étais devenue Bénévole pour l'Institut Curie. Il y a eu il y a moins d'un mois une grande campagne pour faire connaître l'Institut et faire des appels aux dons pour ceux qui sont interéssés.

    J'ai rencontré des personnes très sympas et d'autres beaucoup moins, je peux comprendre aussi que l'on est sans cesse harcelé par du courrier, mails etc... mais on peut rester zen et dire simplement non merci.. Il y avait donc aussi des personnes très agressives curieusement beaucoup de mères de famille dont une...

    - Bonjour Madame, je représente l'Inst... (pas eu le temps de finir)

    - Ne venez pas me faire ch.... avec vos histoires de cancer..

    - Désolée de vous avoir dérangé Madame, passez une bonne journée..

    -Vous y connaissez quoi vous au cancer. Vous "vendez" un truc mais vous ne savez pas de quoi vous parler....

    A ce moment, je regarde le responsable... D'un regard nous nous sommes compris..

    Je pouvais y aller et ma réponse a fusé...

    - He bien non Madame, je ne connais pas le cancer mais je connais très bien 20 séances de chimiothérapie de Taxol et Carboplatine qui m'ont clouées au lit pendant un an.

    Elle me regarde avec de grands yeux..

    - Je connais l'angoisse des résultats.. Je connais les 8 heureus d'opération où l'on m'a retiré la rate, la queue du pancréas et la moitié d'estomac.

    Elle commence à défaillir...

    Je connais aussi les 10 jours en soins intensifs avec une sonde gastrique qui me passait par le nez. Et les 40 heures de respirateur car les alvéoles de mes poumons s'étaient collés.

    Elle est prête à tomber...

    Et pour finir, je lui montre mon boitier de chimio qui est sous ma peau.

    Alors vous voyez, je ne connais pas votre cancer Madame car je pense que c'est ce qui vous rend mal à l'aise. Mais je connais très bien le mien et je suis en rémission..

    Et là elle a fondu en larmes et elle s'est confondue en excuses. Nous nous sommes expliquées, j'ai très bien compris son mal être.

    Depuis nous nous appelons régulièrement et j'essaie de l'aider dans son combat.


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Avril 2016 à 12:53

    Je ne leur souhaite pas, mais si un jour ils sont concernés par la maladie, ils regretteront leur paroles !

    Bisous

    2
    Lundi 11 Avril 2016 à 13:23

    La maladie,le cancer sont des mots que certains ne peuvent entendre et ils fuient. C'est un phénomène bien connu. Tu sais comme moi que même certains amis s'éloignent de toi s'ils connaissent ton état.

    Ton nouveau combat pour aider les autres n'est pas facile non plus!

    Bon courage....

    Bonne semaine.

    3
    Mardi 19 Avril 2016 à 12:03

    Oui ma Monique, les gens ne comprennent pas toujours, il faut souvent les mettre sur le fait accomplit et je sais que tu es douée pour ça, tu as bien fais de la remettre en place, et en plus tu as gagné une copine !

    Me revoilà petit à petit, je suis ton conseil ma WonderWoman , je ne suis pas aussi battante que toi mais je te promet d'essayer , maintenant que la douleur est enfin devenue supportable, je vais être un peu plus sur le blog, et j'espère t'y retrouver malgré que je sache que tu n'aimes pas trop , moi c'est facebook que je n'aime pas , alors j'espère que tu feras un petit effort pour venir ici de temps en temps ma Monique, sinon je sais maintenant comment te joindre.

    Bonne journée et gros bisous, je suis en progrès, presque 2 heures que je suis sur ma bouée eh eh , mais crevée ...euh ...pas la bouée moi (lol)

    Coco

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :